The Parisian Olympic Games : indeed !
Quel génie a encore trouvé cette devise ?
“ Made for sharing “ “Fait pour être partagé “ ou “Destiné au partage”…
C’est pas beau en français hein ? Eh bien c’est pas beau en anglais non plus.
Et je pose la question : “to share” est pris ici au gérondif , ou sous sa forme progressive ? And above all , what is made for sharing ? The Eiffel tower ?

image
On a voulu faire un mélange abyssal entre “Made in France” ou ailleurs, mais ce ne sera jamais compris comme cela surtout en anglais, et la forme grammaticale de ” These boots are made for walking”  pour obtenir l’aspect de “share” comme celui de Facebook , ce qui éloigne du message sportif et fait la promotion du réseau social . De plus d’ici 2024 il y a fort à parier que ce vocabulaire sera aussi désuet que la “super pêche” d’Alain Juppé . Pour couronner le tout j’entends les journalistes français prononcer : “Made for Tcharing” qui devient totalement incompréhensible pour un anglophone , à moins de penser que Tcharing est un nom propre .
À l’heure où l’identité française fait débat , ils ont vraiment visé à côté …
The above is made for sharing :)

Advertisements