« Oohhhh mais que s’est il passé ? Tu as des cheveux blancs maintenant ? » Michel Crespin vint me faire la bise alors que je regardais des clowns espagnols , à Aurillac … Je ne l’avais pas croisé depuis longtemps . Mais là tu t’aperçois que la vie ne dure qu’un clin d’œil .
La première fois , je m’en souviens très bien . J’avais 19 ans . Des gars en salopette à la Coluche , accoudés au bar du cabaret où je jouais au sous sol . près des Halles par là .
Le ThéatrAcide de Claude et Michel Crespin , les deux frères qui venaient en voisins boire un coup . Ils répétaient dans un local à côté . On parle de 1974 quand même ! … Après quelques conversations avec ces deux là, j’ai adopté la salopette pour un long moment .
Fin des années 70 , années 80 ca bougeait beaucoup dans la rue grâce à Michel . Je me souviens de Noisiel, la Ferme du Buisson je me souviens de ses beaux projets avec mon frère, qu’est que ca discutait bien , et le premier Goliath … Je me souviens  aussi de Puce et  de notre interminable retour de Chalon , je me souviens de mises en scène spectaculaires accompagnées de l’ humour en bitume de Michel .
Ah oui , nous sommes bien nombreux à pouvoir le remercier ! Le chouette Michel qui, dossiers sous le bras , livrait son savoir FAI AR dans toute l’Europe et au delà … Il a inlassablement rapproché les uns des autres …

Advertisements