001

Tout a commencé en mars 2003 lorsque j’ai vu Bagdad sous le bombardement à la télévision . Jusqu’à la dernière seconde je ne voulais pas y croire : au nom de qui ou de quoi faisait-on cela ? Fatiguée de la propagande diffusée par les grands médias, je suis partie pécher  les infos sur le net et de fil en aiguille je suis tombée sur le blog de Faiza . Comment ? Mais on nous avait dit que sous la dictature de Saddam Hussein , il n’y avait pas internet en Irak , ou du moins , elle était censurée … D’accord, il n’y en avait des masses mais de nombreux Irakiens criaient leur détresse sur le net  en 2003 ; on pouvait y lire leurs critiques du régime mais surtout leurs appels au secours contre une guerre qui allait foutre en l’air leur pays !

Avec Marie Gwenn à Avignon 2006

Avec Marie Gwenn à Avignon 2006

Faiza, elle, écrivait au jour le jour  ce qui lui arrivait . Mais pas seulement  . Sur son blog il y avait une section recettes de cuisine, une section photo de famille, une section « apprendre l’arabe avec Faiza »  etc … Et elle parlait en direct de ce qu’elle voyait par la fenêtre . J’aurais fait la même chose . C’était une bonne femme comme moi .

La comédienne Marie Gwenn interprète Faiza

La comédienne Marie Gwenn interprète Faiza

Pendant un an j’ai lu ses plaintes , ses angoisses, mais  j’ai aussi  appris son humour .C’était mon devoir de ne pas ignorer tout ce que l’occident représentait pour elle, en bien comme en mal . De culture à culture . Et puis un jour je me suis rendue compte qu’elle avait laissé la possibilité de la contacter sur son site .

C’est ainsi que je décidai de lui demander la permission de parler d’elle au travers d’un spectacle .

Notre échange fut formidable. Je n’en dirai pas plus .

Retour à la mise en scène du blog : Dans le rôle de Faiza, Marie Gwenn, comédienne et amie depuis 30 ans, nous avons souvent tourné ensemble et avons en commun beaucoup d”expériences de scène , dont le travail avec Jean Louis Barrault .

Je voulais mettre devant un public ce que vivait cette habitante de Bagdad , sortir son quotidien de l’écran et le restituer en live, pour qu’on ne puisse pas dire comme à chaque barbarie : on ne savait pas .

Comment réagirait  un groupe de gens plutôt qu’un lecteur solitaire , devant  tout ce gâchis humain ?  Il fallait que l’actualité redevienne  réalité pour que nous puissions ensemble dire non cette agression folle . N’oublions pas que le discours officiel  des alliés de l’époque , évoquait  sans cesse « l’axe du mal  » pour justifier une guerre dont on ne voit jamais les victimes. Mais les irakiens n’étaient pas nos ennemis, alors pourquoi les attaquer ?

Le spectacle a beaucoup fait pleurer . Le public ne s’y est pas trompé . De plus , Marie Gwenn avait interprété avec engagement tout ce que Faiza nous avait indiqué . Mon amie  comédienne possède une dimension tragique comme il est rare d’en rencontrer de nos jours . Elle pense et vit ses rôles avec  le poids de la sincérité . Lorsque j’avais appelé Gwenn pour lui proposer  de se joindre à mon projet , elle m’avait assuré qu’elle n’attendait que cela : un texte avec du sens , une vérité contemporaine, une exigence intellectuelle . A trois, Faiza, MarieGwenn et moi-même , nous avons  pu  donner  une forme artistique à notre outrage .

Les discussions post  représentation , me rassuraient sur l’état de l’humanité . Pourtant , au niveau de la diffusion , il faut avouer qu’un organisateur a même trouvé le moyen de me dire : c’est un peu triste comme thème non ? On a surtout besoin de rigoler un peu et d’ oublier tout ça . Et puis si tu commences avec les guerres au Moyen Orient, on n’a pas fini ?!!

Je suis restée sans voix , j’aurais voulu dire à cet homme que je fus « clown » pendant 30 ans . J’aime que les gens se marrent . Mais le rire est plus sérieux qu’il ne le pense …  la vie aussi .

Marie Gwenn  Avignon 2006 Fragments d'Irak

Marie Gwenn
Avignon 2006
Fragments d’Irak

Depuis 2003, je suis restée amie avec Faiza . Elle va assez bien compte tenu des déplacements forcés qu’elle subit . D’ailleurs, Faiza if you are reading this, a big Hullo ! I’ll be in touch soon, I just wanted to tell the people about how we met and why . So that it will not be forgotten .

Advertisements