Ecrit alors que le sort de Jango Edwards est incertain . Il est assis dans un avion, expulsé vers les USA pour une vague histoire de visa . Il s’envole vers Détroit après avoir été détenu à l’aéroport de Barcelone le 16 septembre 2013 .

Jango est en Europe depuis 40 ans , mais il a déjà eu des ennuis de passeport etc …

L’ USA n’aime pas toujours ce qu’il raconte … Je ne connais pas les détails mais c’est un peu comme mon frère : les bavards sont mal vus, surtout s’ils sont drôles, libres et bien compris par « le peuple ».

Leo Bassi, 1978 toute première version du Cirque le plus petit du monde

Ci dessus, mon frère à l’époque où il a dû croiser Jango la première fois ___________________________________________________________

Jango Edwards

… Jango je l’ai vu la première fois en 1982 au Festival of fools à Copenhague  où je jouais mon Café Chantant… Je lui ai  dit :

_“ you’re a very funny man” …

_ « And what do you do  … ?” me demanda-t-il

_“I’m a funny woman”

_ « That’s good » .

Depuis ce temps là, nos routes ne se sont pas souvent croisées,  mais Ulik a tourné un fim avec lui il y a quelques années , et avec Leo, il a toujours entretenu des relations fraternelles entre  clowns de carrière mondiale . Et puis ils habitent tous deux en Espagne .

La première impression que j’avais ressenti en voyant son spectacle fut celle de la reconnaissance . Enfin ! me dis-je …

Je voyais que la rue pouvait produire des rigolos à la hauteur de ceux que j’avais connus,  issus d’une ancienne histoire de comiques professionnels, une lignée de clowns de la génération de mon père, voir celle de mon grand père . Cela m’inquiétait de constater que l’humour foutait le camp, que les gags n’existaient plus, aurais-je tout imaginé ?

Il y avait une fracture entre les artistes et le public .

Jusque là, il me semblait que l’expérience manquait aux nouveaux marrants de mon âge , qui se produisaient sur les trottoirs . Pire que cela, il me semblait que l’objectif des clowns n’étaient plus de faire rire, mais de « s’exprimer » .Quand est ce qu’on aura à nouveau le droit d’être drôle ?

Puis il y eu Jango . Et la famille put se reconstituer .

Et le rire fut sauf .

à suivre

Advertisements